Machine à vendanger : une spécialité de la France

Une machine agricole, habituellement automotrice, connue sous le nom de machine à vendanger ou vendangeuse, a été conçue pour faciliter la récolte de raisins. Les opérations de la vendange telles que le nettoyage, portage et transfert dans les bennes de débardage sont exécutées en une seule opération à l’aide de cette même machine.

Les conditions d’utilisation d’une vendangeuse

Certes, la machine à vendanger est une machine déjà automatisée, mais certaines exigences devraient être réunies afin d’en bénéficier de son utilisation. Le vignoble devrait être aménagé afin d’offrir une meilleure accessibilité et un bon arrangement du style de conduite de la vigne. Cependant, certains en évitent l’utilisation puisqu’elle n’est pas adaptée dans toutes les situations avec tous les cépages. De plus, il y a une règle d’appellation qui exige que les grappes demeurent complètes lors de la vendange. En effet, les grappes devraient s’éparpiller aisément lorsqu’elles sont secouées sans faire éclater les grains. Mais les inconvénients seraient une perte considérable avec une récolte moins propre.

Pourquoi est-elle une spécialité de la France ?

La France est considérée leader en machines à vendanger puisque quelques années, auparavant, la France était la première productrice de vin au niveau mondial. Certes, le titre de numéro un ne lui revient plus en ce moment, mais la France reste le maître concernant les machines destinées à des usages viticoles. Son succès dérive d’une grosse production à chaque récolte. De plus, de nombreuses sociétés leaders en vinicole, sont des principales productrices de machines à vendanger en France. Depuis que les fondateurs de ses sociétés ont saisi que le secteur du vinicole vont être mécanisés comme d’autres secteurs agricoles, ils sont devenus maîtres et excellents dans ce secteur depuis déjà 30 ans.

Mécanisme et fonctionnement d’une machine à vendanger

Généralement, une machine à vendanger est composée d’une tête de récolte, d’un système de transport, d’un tapis de transfert, d’un système de nettoyage, d’un aspirateur, d’un broyeur et une trémie de stockage. C’est une machine agricole pratique à manipuler, elle a un concept facile mais précis. La tête de récolte, elle est seule est disposée de quatre principes consécutifs et additionnels pour supprimer et trier les postes d’égrappage. Elle a un fonctionnement assez spécial parce que la machine traverse les vignes tout en la secouant. Après être secoués, les raisins tombent sur le tapis de transfert pour finir dans l’aspirateur afin d’évacuer les débris tombés lors du secouage. Au fil des années, les producteurs des machines ont réussi à faire des améliorations impeccables qui rendent les machines encore meilleures que le précédent. Ils ont apporté une amélioration sur le secouage qui est plus adapté à une vigne forte ou encore faible, le système de treillage enlève les débris automatiquement, la récolte devient de plus en plus rapide.

Comment circuler en toute légalité à bord d’un tracteur agricole ?
Exploitation agricole écologique : où en est-on avec les tracteurs non polluants ?