Les matières premières pour élevage bovin

élevage bovin

Comme dans tous les métiers, l’élevage bovin a ses spécificités pour mieux prendre soin du cheptel dont on dispose. L’alimentation en fait partie, en prenant en compte les différents stades de sa vie, ainsi que le type de production principal. Même si elle est basée sur une alimentation végétale, elle doit atteindre une ration spécifique pour couvrir les besoins des animaux. Quelles seraient alors les matières premières nécessaires pour offrir une alimentation équilibrée à ses bovins ?

De quoi est composée la ration quotidienne des bovins ?

Pour garantir une viande de bonne qualité aux consommateurs, il a été établi une réglementation rigoureuse en termes d’alimentation bovins. Ils sont nourris exclusivement de végétaux et de compléments minéraux bovins en produisant un étiquetage précis des produits achetés. L’utilisation de farine animale est strictement interdite pour éviter toute contamination par l’agent ESB pour tous les animaux destinés à la consommation humaine. Pour les races à viande, ils passent huit mois avec leur mère en pâturage jusqu’à leur sevrage. Au printemps, en été et en automne ; ils suivent un régime de pâturage exclusif pour profiter de l’abondance de l’herbe. Pendant l’hiver, ils consomment du foin, du fourrage conservé, des céréales et des tourteaux. Il y a également les aliments veaux qui sont nourris avec du maïs-fourrage, complété par des céréales et des tourteaux oléagineux. On peut varier cette alimentation avec de la betterave sucrière ou du sorgho selon les régions. Pour les vaches laitières ou allaitantes, l’alimentation sera riche en protéine, et constituée d’herbe, de maïs agrémenté de céréales et de végétaux riches en protéines. Une grande variété de produits est disponible sur farmaccess.com.

De quelles matières premières a-t-on besoin dans l’élevage bovin ?

Toujours dans l’optique d’améliorer la qualité des produits destinés à la consommation humaine, des matières premières bovins existent. Les matières premières minérales ont des qualités exceptionnelles qui permettent de corriger leurs déficiences en minéraux. Il y a le bicarbonate de sodium, le carbonate de calcium, le chlorure de magnésium, la pierre de sel pur. On peut aussi avoir recours à de l’urée ou à de la mélasse, voire de l’oxyde de magnésie. Le propylène glycol aide les vaches laitières à combattre les troubles métaboliques causés par l’acétonémie. En tant qu’appétant, il permet d’éviter la dégradation de la graisse corporelle grâce à l’énergie qu’il apporte. On fait appel à ce produit dans l’alimentation bovins entre la deuxième et la cinquième semaine de lactation. Le bolus permet un apport prolongé en oligo-éléments et en vitamines lors de la mise à l’herbe au printemps. Les seaux à lécher assurent une production de meilleure qualité pour satisfaire leurs besoins nutritionnels. Un seau de minéraux bovins à lécher leur permet de réguler leurs besoins en vitamines, en phosphore, en calcium, en magnésium et en sodium.

Tous les avantages des matières premières pour l’élevage bovin

Les matières premières bovins améliorent l’efficacité alimentaire dans les rations bovines grâce aux nouvelles sources de minéraux qu’elles procurent. Si l’on maîtrise ces apports en suivant leurs besoins spécifiques, cela améliorera leur état de santé. En plus, la productivité du troupeau en sera meilleure, en réduisant les risques d’acidose pour les ruminants. Cela augmente également leur capacité à combattre les infections et à résister au stress du quotidien. Ces nutriments complètent l’alimentation bovins, qu’ils soient destinés à la viande ou à la production de lait. Ainsi, cela impacte positivement la rentabilité de l’exploitation grâce à des produits adaptés aux animaux et aux objectifs de production. Ces produits existent, que l’exploitation soit conventionnelle ou bio, laitière ou bouchère, et sont de très bonne qualité avec une traçabilité exemplaire. Même si l’herbe constitue l’alimentation de base des bovins, cette solution apporte une complémentation efficace et sécuritaire pour leurs besoins en minéraux. Il existe des produits spécifiques ou des aliments veaux pour combler les besoins des vaches au moment de la gestation.

Élevage porcin : quelle alimentation choisir ?
Élevages de poules et poulets en plein air : une gestion facile ?