Agriculture biologique : quels avantages et quels inconvénients ?

Face aux divers méfaits des produits chimiques, les gens se tournent de plus en plus vers l’agriculture bio. On peut même dire qu’elle est devenue une vraie tendance actuellement. Respect de l’environnement, sécurité sanitaire, … On dénombre de nombreux avantages de l’agriculture biologique. Néanmoins, elle n’est pas non plus sans limite. Quels sont notamment les impacts positifs et négatifs de l’agriculture bio ?

L’agriculture biologique : de quoi s’agit-il ?

Avant de citer les divers avantages de l’agriculture biologique ainsi que ses inconvénients, il faut faire un bref rappel de sa définition. Alors, de quoi s’agit-il ?

L’agriculture biologique est un mode de culture basé sur l’exclusion de tout produit chimique de synthèse. En d’autres termes, on parle d’agriculture bio lorsque l’agriculteur n’utilise que des produits naturels lors de sa production agricole. Elle exclue ainsi l’usage des engrais chimiques, des fertilisants de synthèses, des produits conservateurs et phytosanitaires. Elle exclue également la culture intensive, qui nuit à la bonne régénération du sol. Il s’agit donc une technique de production écologique, naturelle et souvent, artisanale.

L’agriculture biologique : quels sont ses avantages ?

Les avantages de l’agriculture biologique ne sont plus à démontrer, tellement ils sont nombreux. En effet, cette dernière n’est pas seulement un atout pour la production, elle participe aussi à l’amélioration de la santé humaine, ainsi qu’à la fertilisation du sol.

D’abord, l’agriculture biologique produit une meilleure qualité de plantes et de végétaux. Comme il n’y a aucun processus de transformation, les divers nutriments sont toujours visibles à l’intérieur des plantes. Les produits qui en ressortent sont alors plus savoureux et surtout, plus efficaces pour la santé.

Ensuite, elle contribue à la bonne santé des humains. On a constaté que les gens qui consomment régulièrement des produits bio sont ceux qui vivent le plus longtemps.

Enfin, l’agriculture biologique est un gage de respect de l’environnement. Elle ne nuit pas à l’écosystème et assure une meilleure régénération du sol. Elle garantit donc un développement durable.

L’agriculture biologique : quels sont ses inconvénients ?

Bien que l’agriculture biologique soit très pratique et efficace, elle présente aussi certains inconvénients comme un faible rendement, un coût élevé de production et la complexité des procédures de certification.

La production qui résulte de l’agriculture bio est notamment moins importante qu’avec une agriculture intensive. En effet, les techniques utilisées sont en principe, manuelles et artisanales. La production prend notamment du temps, ce qui restreigne davantage le rendement. Pourtant, le coût des équipements et des dépenses liées à la production est très élevé. S’ajoutant à cela, le prix des produits bio est nettement supérieur par rapport aux produits industrialisés. Cela signifie que seuls, peu de gens ont la capacité d’en consommer régulièrement.

Pour terminer, un produit bio doit être certifié par le label AB avant d’être commercialisé. Pourtant, les procédures d’obtention sont munies de plusieurs protocoles.

Réparer son matériel agricole en trouvant en spécialiste en ligne
Pièces détachées pour machines agricoles : contacter un spécialiste en ligne